Bolduc, Catherine

Contenu de la page principale

Catherine Bolduc

Lot: 

11
South Talpatti en lévitation au-dessus des Sundarbans (L'île disparue)

This watercolour was painted on a satellite image of the Bay of Bengal, where the recent disappearance of a small sandbar island, South Talpatti, due to the effects of climate change, ironically put an end to the territorial dispute between India and Bangladesh over its sovereignty. This work is part of a larger project (sculpture, text, drawings and print) titled L’ile disparue, which questions our rapport with the real by blurring reality and fiction.

Inkjet print, acrylic and watercolour on paper,
  • 2013
122 x 183 cm |

Estimate: 

5 000 $

Catherine Bolduc s’intéresse à la manière dont la psyché perçoit et construit la réalité en y projetant ses propres désirs, en la transgressant par la fabrication de merveilleux et de fiction. Dans sa pratique artistique (dessin, installation, sculpture), son intention esthétique est double : elle oscille entre l’évocation de la vulnérabilité humaine devant l’inadéquation de la réalité avec les désirs et la réconciliation par une célébration du pouvoir poétique du banal. Catherine Bolduc compte à son actif plusieurs expositions, tant au Québec qu’à l’étranger (Allemagne, Espagne, France, Pays-Bas, États-Unis). Elle a séjourné dans des résidences d’artiste, notamment au Künstlerhaus Bethanien à Berlin, au Studio du Québec à Tokyo et, dans le cadre des Pépinières européennes pour jeunes artistes, à la National Sculpture Factory de Cork, en Irlande. En 2012, la Maison des arts de Laval et Expression, le centre d’exposition de Saint-Hyacinthe, publiaient une monographie sur son travail. Catherine Bolduc est lauréate du prix Powerhouse 2013. On retrouve ses œuvres dans les collections du Musée national des beaux-arts du Québec, de la Ville de Montréal et du Cirque du Soleil, entre autres. Sa deuxième œuvre d’art public permanente sera inaugurée en septembre 2014 au parc Lahaie, dans le quartier Mile-End.