La Rue, Stéphane

Contenu de la page principale

Lot: 

20
Angle of repose #4

Angle of repose #4, as the title suggests, makes reference to an angle at which an object can rest on an inclined plane. In this work, the object is evidently the painted surface in relation to the frame. The work suggests a play on interlocking/dislocation, in which the created space absorbs as much as it projects. This work reflects a central concern of the artist, who juxtaposes the materials of painting and sculpture in a single medium.

Acrylic gesso on wood (plywood),
  • 2018
73.5 x 73.5 cm

Estimate: 

$5,000

Stéphane La Rue privilégie une investigation méthodique des phénomènes visuels liés à la matière et à la lumière. Les formes appliquées ou dessinées sur la surface avec un minimum d’interventions paraissent ordonnées ou savamment désarticulées et entretiennent une relation étroite avec le plan pictural. Dans ses œuvres, la clarté de la matière s’affirme comme un substitut de la pureté de la forme prônée par le modernisme en repoussant les limites tracées par la spécificité des arts. Il sculpte le support, retrace et dépeint ses pourtours.

Ses œuvres ont été présentées dans plusieurs expositions individuelles au Canada, notamment au Musée d’art contemporain de Montréal, à l’Art Gallery de York University (Toronto), à la Galerie de l’UQAM, à Diaz Contemporary (Toronto) ainsi qu’au Musée national des beaux-arts du Québec et à la Fondation Guido Molinari (Montréal).

Il a également participé à nombre d’expositions collectives, notamment à New York, à Lyon, à Istanbul et au Luxembourg, de même qu’à la Triennale québécoise 2011 au Musée d’art contemporain de Montréal et à Surgir de l’ombre : la biennale canadienne 2014 du Musée des beaux-arts du Canada. Ses œuvres font partie de collections publiques et privées canadiennes.