Cliche, Sébastien

Sébastien Cliche, Surveillance, 2010.

Numéro de lot : 

16
Surveillance

SURVEILLANCE a été réalisée lors d’une résidence à Strasbourg en 2010. La photographie montre un immeuble aux fenêtres obstruées sur lequel sont perchées des caméras de surveillance. Le point de vue est celui d’un témoin cherchant à voir sans être vu, ce qui donne une importance démesurée au talus de l’avant-plan. Cette perspective sur un lieu dont l’accès nous est interdit place le spectateur dans la double position, paradoxale, de l’observateur et de l’observé. On peut y lire la critique d’une société obsédée par le contrôle ou simplement l’expression d’un réflexe social primitif : la méfiance.

Impression au jet d'encre sur papier archive,
  • 2010
67 x 95 cm |
Édition de 5

Valeur estimée : 

2 500 $

Sébastien Cliche interroge les limites du récit et la place que le spectateur peut prendre dans sa construction. Son travail prend la forme de textes, de photographies, d’installations et de pièces sonores. Ses œuvres ont été présentées lors de nombreuses expositions individuelles et collectives – notamment au Centre d’art contemporain de Meymac (France, 2008), à l’Œil de poisson (Québec, 2010) et à la Galerie de l’UQAM (2012). En 2012, il recevait la bourse Claudine et Stephen Bronfman en art contemporain et exposait aux galeries Optica (Montréal) et Momenta Art (New York) dans le cadre de l’événement Montréal-Brooklyn. En plus de collections privées, ses œuvres font partie de la collection Prêt d’œuvres d’art du Musée national des beaux-arts du Québec ainsi que de la Banque d’œuvres d’art du Conseil des arts du Canada.