Lavoie, Alexis

Alexis Lavoie, Peau-1, 2015-2016

Numéro de lot : 

19
Peau-1

La surface est imparfaite, irrégulière, accidentée et parcourue d’empâtements et d’abrasions. La peau est à la fois surface picturale et surface corporelle. Cette oeuvre aborde la chair comme lieu d’inscription de notre mémoire et rappelle notre incommensurable fragilité.

 

Huile sur toile,
  • 2015-2016
91 x 100 cm

Valeur estimée : 

2 100 $

Alexis Lavoie, « avec une variété de moyens, […] s’attache à représenter ce qui s’écroule, ce qui se désagrège. Ses oeuvres explorent les icônes défaillantes d’un présent incertain. Jouant sur des contrastes, elles ouvrent des espaces où sont rejouées nos anxiétés les plus intimes. Sa pratique se fonde sur de multiples repiquages d’images qui circulent dans nos cultures occidentales, capitalistes et connectées. Tragiques, comiques, pathétiques, ces images sources sont triturées par l’artiste, répétées, juxtaposées, voire dissolues dans la matière picturale ellemême. » – Philippe Dumaine

Les oeuvres de Lavoie figurent dans plusieurs collections, dont celles de la Ville de Montréal, de la Ville de Longueuil, de la Banque Royale du Canada, de la Banque Toronto Dominion et de Loto-Québec, et dans la Collection Desjardins d’oeuvres d’art.

Il a participé à plusieurs expositions en solo, dont Décadences à la Maison de la culture Claude-Léveillée (2021), Faits divers à la Galerie d’art d’Outremont (2017), Les yeux crevés à Plein Sud, Centre d’exposition en art actuel (2014) et Remplir le vide à L’Écart (2013). Il a également participé à plusieurs expositions de groupe à travers le Canada et expose régulièrement son travail à la Galerie Simon Blais.