Léonard, Emmanuelle

Emmanuelle Léonard, Champ de tir, 2019

Numéro de lot : 

20
Champ de tir

En 2018, l’artiste réalisait une résidence dans le Haut-Arctique avec le Programme d’arts des Forces canadiennes. Elle y a poursuivi son observation de groupes de travailleurs (souvent hiérarchisés), s’arrêtant aux petits glissements dans la réalisation des tâches et aux relations entre individu et groupe. Des photographies sont nées de cette expérience, dont Le champ de tir et l’installation vidéo Opération Nunalivut, où les jeunes soldats masqués sont aussi anonymes que singuliers. Témoignant des difficultés d’une armée qui a pour but d’assoir la présence de l’État dans un territoire aussi dangereux qu’immense, cette motoneige que l’on peine à démarrer est emblématique…

Impression à jet d’encre,
  • 2019
76 x 114 cm,
2/5

Valeur estimée : 

3 650 $

Emmanuelle Léonard développe depuis une vingtaine d’années des stratégies de représentation de l’espace public. À partir des traditions et usages photographiques, naviguant du documentaire à la photographie conceptuelle, elle élabore une méthode de production propre à chacun de ses projets, pour lesquels elle réalise les images, délègue à d’autres la prise de vue ou recherche des images existantes.

Ses oeuvres ont figuré dans de nombreuses expositions individuelles et collectives, notamment à Montréal (MAC, Optica, Vox, Mois de la Photo), en France (Le Fresnoy), en Allemagne (Kunsthaus Dresden, Neuer Berliner Kunstverein), en Corée du Sud (Daegu Photo Biennale). En 2019, elle présentait à la Galerie de l’UQAM une exposition solo (avec catalogue) commissariée par Louise Déry.

Elle a effectué des résidences d’artistes (Villa Arson, France ; Fondation Christoph Merian, Suisse ; Fondation finlandaise de résidences d’artistes, etc.), remporté le prix Pierre-Ayot (2005) et exposé en 2012 au Musée des beaux-arts de l’Ontario (AGO) dans le cadre de l’International Grange Prize pour lequel elle était en nomination. En 2020, elle était parmi les trois finalistes pour le Prix de photographie Banque Scotia. Son travail figure notamment dans les collections de la Caisse de dépôt et placement du Québec et du Musée d’art contemporain de Montréal.