Paiement, Alain

Alain Paiement, Écran en hiver, 1996-2008.

Numéro de lot : 

31
Écran en hiver

Écran en hiver provient d’un ensemble d’images accumulées durant les vingt dernières années. Il y a des images de tout. Des instantanés et beaucoup de projets suspendus. Ces images sont structurées selon diverses formes d’objectivation : cadrage centré ou cadrage orthogonal, ou encore installation d’un parallèle entre le plan-film et le plan du sujet photographié. Il en résulte souvent un aplanissement de l’espace que l'artiste peut lier à la pratique de la peinture qui a précédé son approche de la photographie.

Impression à jet d’encre sur papier photographique,
  • 1996-2008
81 x 111 cm

Valeur estimée : 

4 600 $

Né en 1960 à Montréal, Alain Paiement a étudié les arts plastiques à l’UQAM, à La Cambre (Bruxelles) et à l’Université de Paris 1. Il est professeur à l’École des arts visuels et médiatiques de l’UQAM. Il a présenté plusieurs expositions individuelles, dont Sometimes Square, au Musée d’art contemporain de Montréal (1994), Mappemondes, au Musée d’art moderne de Liège (1999), The world as I found it, à la Pratt Manhattan Gallery, à New York (2003), Tangent(e), au Centre canadien d’architecture, à Montréal (2003), Le monde en chantier, à la Galerie de l’UQAM, à Montréal (2002), et au Musée national des beaux-arts du Québec, à Québec (2004), Surfacing, à la galerie Contretype, à Bruxelles (2007), Cells, à la galerie Leo Kamen, à Toronto (2008), et Arrangements d’après nature, à la Fonderie Darling, à Montréal (2010). Il a également participé à de nombreuses expositions collectives. Ses œuvres font partie de nombreuses collections publiques et privées, dont celle du Musée national des beaux-arts du Québec, du Centre canadien d’architecture, du Musée des beaux-arts de Montréal, du Musée d’art contemporain de Montréal, d’Hydro-Québec, de la Banque Royale du Canada, de la Caisse de dépôt et placement du Québec, du Musée canadien de la photographie contemporaine, de la Schulich School of Business (Université York) de la Fondation Sorigué (Lérida, Espagne) et de la Banque Nationale de Belgique.

Représenté par Galerie Leo Kamen, Toronto