Valade, Mathieu

Mathieu Valade, Minimal Vanité (8), 2020
Mathieu Valade, Minimal Vanité (8), 2020

Numéro de lot : 

32
Minimal Vanité (8)

Une nature morte faite de végétaux synthétiques, feuillage et fleurs, est déposée dans un caisson de contreplaqué, derrière un verre dépoli, comme s’il s’agissait d’un présentoir précieux montrant des bribes de compositions internes à travers sa surface dépolie. Cette surface agit comme un écran en basse résolution, laissant deviner des formes qui perdent leur netteté en s’éloignant de l’oeil.

Végétaux synthétiques, contreplaqué, verre dépoli,
  • 2020
33 x 107 x 18 cm

Valeur estimée : 

2 500 $

Mathieu Valade est originaire de Salaberry-de-Valleyfield. Son travail a été présenté au MAC VAL de Paris, au BPS22 de Charleroi (Belgique), au Musée national des beaux-arts du Québec et dans plusieurs centres, galeries et évènements d’envergure au Canada, au Brésil, aux États-Unis, en France, en Espagne, en Grèce et en Suède. Il a réalisé des oeuvres d’art public dans différentes villes du Québec. Ses créations figurent dans plusieurs collections, dont celles du MNBAQ et du Musée d’art contemporain de Baie-Saint-Paul. Il réside à Chicoutimi, où il est professeur de sculpture et de dessin à l’UQAC.

La pratique artistique de Mathieu Valade explore les rapports de contradiction qui existent entre les formes simples et les images qu’elles peuvent évoquer une fois détournées. La production d’objets sculpturaux ou de dessins, toujours avec le souci de mettre de l’avant une plasticité forte, est hybridée avec des éléments de représentation tels que la typographie, les logos, les pictogrammes ou les formes géométriques, dans le but de soulever de nouveaux potentiels d’interprétation.